Hactions : la marche de la dignité pour le handicap

Ce dimanche 10 février à 11h, l’association Hactions organise une marche qui partira de la place de la Comédie à Montpellier, pour la dignité des personnes handicapées, en compagnie des gilets jaunes et de tout ceux qui souhaitent participer. Une marche en convergence des luttes donc, pour sensibiliser au handicap, et faire comprendre que cela nous concerne potentiellement tous. Pourtant, la politique ne s’applique que trop peu à mettre en avant l’intégration des personnes en situation de handicap, ni à respecter les engagements pris en 2005 lors de la Loi Handicap. Pire, la loi ELAN de 2018 a fragilisé un peu plus l’accès au logement pour ces mêmes personnes. Ce n’est qu’un des nombreux domaines qui indigne Dominique Miñana, la très active présidente de l’association depuis 2012.

Un parcours du combattant pour arriver à vivre comme les autres :

« Ce fut d’abord la scolarité, puis le travail, puis le logement… » Dominique Miñana fait part des nombreuses embûches qui ont semé son parcours. À aujourd’hui 60 ans, elle trouve incroyable que les mêmes discriminations soient encore appliquées que quand elle a voulu se lancer dans le monde du travail. Selon elle, trop peu d’entreprises respectent le quota de 6% de travailleurs handicapés obligatoire, et préfèrent payer des pénalités. Dans sa propre expérience, elle s’est vu congédier de l’entreprise où elle travaillait lors d’une restructuration, avec tout ses collègues en situation de handicap. Il lui aura fallu 7 ans pour avoir un bureau adapté à sa mobilité.

L’association Hactions veut alerter sur les manquements des politiques dans l’intégration du handicap :

Ces difficultés, récurrentes et dans tout les domaines de la vie, Dominique Miñana ne les souhaite à personne. C’est pour cela qu’elle a co-créé l’association Hactions en 2012, afin d’aider toute personne en situation de handicap, mais aussi pour protester contre l’immobilisme des politiques. Une loi avait pourtant été voté en 2005, la Loi Handicap, qui prévoyait une amélioration globale de l’intégration des personnes handicapées. L’échéance était en 2015, mais les engagements n’ont pas été tenus. Au quotidien, le combat reste le même : étudier, travailler, se déplacer (à Montpellier de nombreuses structures ne sont pas équipées d’accès handicapé, et des rues sont tout simplement inaccessibles), et depuis 2018, le logement. La loi ELAN, « Évolution du Logement et Aménagement Numérique », qui réforme le droit immobilier, notamment en réduisant les normes d’accessibilité pour les logements pour les personnes en situation de handicap. « Donc le projet c’est que désormais, mes amis peuvent venir chez moi… Mais moi je ne peux plus aller chez mes amis ! » dénonce Dominique Miñana.

 

La « Marche pour la dignité » commencera à 11h, place de la Comédie, dimanche 10 février 2019.

Vous pouvez joindre Hactions sur Facebook et sur leur site internet.

 

 

Retour à l'accueil

Vous aimerez aussi

Festival Dernier Cri 2018

31.10.2018

Appel à bénévoles !

23.08.2018

Les Matinales / Méridionales : c’est fini !

20.07.2018

Vous aimerez aussi

Hactions : la marche de la dignité pour le handicap

08.02.2019

La saison 2018-2019, c’est pour bientôt !

11.07.2018

Festival Dernier Cri 2018

31.10.2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *