La radio

L’Association pour le Développement d’un Outil Radiophonique étudiant à Montpellier (A.D.O.R.E.M.) a été créée en juin 2009 par des étudiants et des personnels des trois universités de Montpellier (UM – anciennement UM1 et UM2 – et UPVM) et de l’école Montpellier SupAgro.

Un dossier de demande de fréquence a été déposé auprès du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) en juillet 2009. à la fin de cette même année, Radio Campus Montpellier reçoit l’autorisation de diffuser sur le 102.2 FM. S’ensuit alors un travail important de montage technique d’un studio (à la Maison De Quartier Emma Calvé) et de recrutement d’équipes administratives et de création d’émissions. Radio Campus Montpellier émet pour la première fois sur les ondes le 22 juin 2010. Depuis, l’équipe n’a cessé de s’agrandir, permettant la mise en place de nouvelles émissions et de projets étudiants.

Après 5 ans d’activité, la radio a déposé un dossier auprès du CSA dans lequel figurait le bilan de son parcours ainsi que ses projets pour l’avenir. Par la suite, le conseil a accordé son autorisation pour la reconduction de l’exploitation du service radiophonique ; celle-ci ayant été fixée à 5 ans à compter du 25 mars 2015. Cette nouvelle période d’activité a déjà été marquée par diverses améliorations, notamment dans le domaine de la communication avec le renouvellement de l’identité visuelle et du site Web. S’ensuivent d’autres projets que ce dossier présentera plus en détail.

La radio continue d’œuvrer au sein des deux réseaux auxquels elle appartient : Radio Campus France et la FRANCLR (Fédération des Radios Associatives Non-Commerciales du Languedoc-Roussillon). En 2016, la métropole de Montpellier a signé une nouvelle convention avec les 8 radios associatives de la ville. Ce qui constitut une avancée significative dans l’avenir de ces dernières.


NOTRE PROJET PLUS EN DÉTAIL
Notre projet est de créer un espace de dialogue entre l’université et la ville de Montpellier.

Le projet éditorial de la radio est composé autour des objectifs suivants :

La ligne éditoriale de Radio Campus Montpellier privilégie la diversification des thématiques pour permettre à tous les étudiants de réaliser des émissions correspondant à leurs centres d’intérêts. Elle couvre donc la vie étudiante, l’université dans la ville, la culture, les sciences, l’actualité, l’écologie et le développement durable, la musique, la recherche, l’insertion professionnelle, l’innovation et les nouvelles technologies, etc.

Radio Campus Montpellier étant une radio associative non commerciale, elle ne diffuse pas de publicités sur son antenne. Mais, elle propose ses plages à ses partenaires (universités, écoles et organismes de formation, CROUS, festivals, associations, etc.) ainsi qu’aux collectivités territoriales qui proposent, contre rémunération, la diffusion de Messages d’Intérêts Généraux (MIG) autour de thèmes comme la prévention santé, le patrimoine culturel ou la sensibilisation à l’environnement.


NOTRE COULEUR MUSICALE
Depuis sa création, Radio Campus Montpellier porte un intérêt particulier pour la découverte. En effet, elle s’évertue à proposer à ses auditeurs une alternative musicale à ce que proposent bon nombre de médias. Ses missions sont aussi de valoriser la scène indépendante.

Cela passe par un échange régulier avec les différents acteurs musicaux (labels, attachés de presse, artistes, distributeurs), et un suivi de l’actualité musicale sur Internet et dans la presse écrite. La radio est engagée dans une logique de diversité et de richesse sonore en diffusant un grand nombre de titres variés dans le but de sensibiliser l’auditoire à d’autres cultures et à des paysages sonores et musicaux peu médiatisés. L’identité sonore de l’antenne est en partie définie par la musique diffusée, c’est pourquoi un soin tout particulier est apporté à la création de la playlist (airplay). Tous les styles y sont représentés avec une affinité toute particulière pour les scènes rock, pop-rock et indie. La grille des programmes propose également un panel d’émissions musicales spécialisées dans divers courants musicaux (Hip-Hop, Jazz, Classique, Rock, Urbain, Punk, Métal, etc.).

UN SOUTIEN À LA SCÈNE ÉMERGENTE LOCALE
Depuis sa création, Radio Campus Montpellier a su entretenir de véritables relations de confiance avec de nombreux acteurs culturels locaux. Ceci représente un autre moyen de valoriser la scène locale et de propager le message musical véhiculé par la radio (organisation d’un tremplin musical, lives filmés en studio, concerts). Radio Campus Montpellier est un vrai soutien pour la scène locale sur l’ensemble du territoire et à plus grande échelle au niveau régional. Entretenant de forts liens avec les associations étudiantes concernées, Radio Campus Montpellier est le premier relais des pratiques musicales amatrices et semi-professionnelles présentes sur les campus, ceci dans le but évident de promouvoir la culture et d’encourager la création étudiante. Radio Campus Montpellier s’applique à valoriser la scène locale en diffusant largement les artistes et en proposant des interviews et des lives en studio.


Le quota de diffusion de chansons d’expression française est respecté, avec une véritable mise en avant des nouveaux talents. De manière générale, la scène française est très représentée sur notre antenne, à noter la présence de nombreux invités en interview (Matthieu Chédid, Albin de la Simone, Moodoïd, Chassol, Nosfell, Bagarre, Grand Blanc, Jessica93,…). 35% de chansons d’expression française, dont au moins 25% de nouveautés (nouveaux talents ou nouvelles productions) sont présents sur nos ondes.


UN LIEU DE FORMATION
Un des objectifs de RCM est l’accompagnement des étudiants vers le monde professionnel. Aussi la radio propose un espace concret d’acquisition de mise en œuvre de compétences, liées à la fois aux techniques radiophoniques (prise de son, montage, aisance micro) et au positionnement journalistique (écriture, critique, interview, reportage, animation).

85%
Des adhérents sont
des étudiants

Radio Campus Montpellier participe également à la formation en accueillant des stagiaires venant d’horizons différents (design sonore, technique, journalisme, animation radiophonique, etc.). Ils sont issus des deux universités de Montpellier (UM et UPVM), mais aussi des écoles supérieures telles que ACFA Multimédia et Studio M. La radio reçoit aussi des stagiaires de 3ème dans l’espoir de susciter des vocations.