Dans la nuit du Jeudi 22 mars, des étudiants mobilisés contre la Loi Vidal occupent pacifiquement un amphithéâtre de la faculté de Droit de Montpellier. Aux alentours de 1h du matin, des hommes cagoulés et armés de bâtons et de tasers pénètrent dans l’enceinte de la fac avec l’appui du doyen de celle-ci, Philippe Pétel. Ces hommes agressent violemment les étudiants bloqueurs dont certains finissent à l’hôpital. Le lendemain, un rassemblement est organisé pour protester contre ces agissements.

Retour à l'accueil

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *